Lors du Congrès du Sommeil qui s’est tenu du 22 au 24 novembre 2018 à Lille, le Dr Sylvie Royant-Parola a présenté le travail du Réseau Morphée sur le sommeil des collégiens.

Une enquête réalisée auprès de 626 élèves de l’Institution Jeanne d’Arc à Colombes (92) a montré que :

– l’utilisation d’un smartphone décale l’heure d’endormissement des élèves de 6èmem/4éme,

– en 4ème, la plupart des parents ne surveillent plus l’heure du coucher,

– dès la 6ème, plus de la moitié des enfants passe 1 heure ou plus sur écran après le diner,

– près d’ ¼ des collégiens se connectent en cours de nuit et  y passent plus d’une heure, dont plus de 2 heures pour 10% d’entre eux.

Un programme d’actions a été mené au sein de cet établissement afin de faire prendre conscience de l’importance du sommeil, ces actions intervenaient à plusieurs niveaux : tout l’établissement s’est mobilisé sur cette thématique, parents y compris, et le communiqué de presse a été repris par Le Monde.

Le sommeil n’est pas abordé dans la scolarité alors qu’il s’intégrerait dans la partie “science – fonctionnement du corps humain” ou bien, via le rêve, dans les programmes artistiques, historiques.

En conclusion, on arrive facilement à améliorer les connaissances sur le sommeil ce qui semble avoir un impact plus important sur le rythme que sur le sommeil. Et n’oublions pas que les parents sont aidants en donnant des consignes de coucher (J.E. Gangwish & al Sleep 2010)

Retrouvez tout les détails, en regardant cette vidéo :